11/02/2006

113. L'aube naissante (Al-Falaq)

Révélé avant l'Hégire. Il y a 5 versets dans ce chapitre.

Cette sourate mecquoise apporte l'antidote contre la superstition et la peur en nous enseignant à chercher refuge auprès de Dieu contre toute forme de souffrance en dehors de ce qui est de l'ordre naturel, en s'intéressant plus particulièrement aux aspects psychologiques (ignorance, malveillance, manipulation, jalousie, etc.).

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1. Dis: ‹Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante,

 

2. contre le mal des êtres qu'Il a créés,

 

3. contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit,

 

4. contre le mal de celles qui soufflent sur les noeuds,

 

5. et contre le mal de l'envieux quand il envie›.

 

Commentaire: 'celles qui soufflent sur les noeuds', référence aux pratiques de certaines femmes perverses qui peuvent s'apparenter à ce que l'on appelle "magie", manigance, tromperie ou comérages qui ont pour effet de provoquer la peur et de détourner les hommes des bonnes actions. Il s'agit d'artifices mais les hommes en sont souvent profondément déstabilisés. Ils doivent rejeter la peur et concentrer leur attention sur leurs devoirs.

 

14:29 Écrit par Fatma | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Il est exceptionnelle votre blogging, rapide, pratique, je l'aime bien, est ce que la réalisation d'un comme blog est gratuite ?

Écrit par : match france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.